Accueil du site > à noter > Le FEDER de la Fédération

Le FEDER de la Fédération

L’obtention des fonds FEDER en 2011 a permis l’acquisition d’un microscope électronique en transmission haute résolution. Cette technique permet de caractériser à l’échelle atomique la structure, la nature chimique des matériaux, paramètres déterminants pour les propriétés de ces matériaux à l’échelle macroscopique.
Les fonds FEDER ont permis également en 2011 l’acquisition d’un diffractomètre RX offrant la possibilité de travailler en faisceau divergent et en faisceau parallèle, complété d’un cryostat à hélium permettant d’effectuer des enregistrements sur poudre entre la température ambiante et 10 K.

Un deuxième dossier FEDER a été déposé en mars 2012 concernant l’achèvement en 2012 de 3 opérations d’acquisition d’équipements afin de renforcer le potentiel de recherche et garantir des prestations de service de très haute qualité pour 3 nacelles de la PAC : _
- nacelle 3 : spectromètre de résonance magnétique nucléaire liquide 400MHz multi-noyaux,
- nacelle 9 : appareil d’analyse thermogravimétrique couplé spectromètre de masse,
- nacelle 11 : spectromètre de masse haute résolution.

Nacelle 3 : Spectromètre de résonance magnétique nucléaire liquide 400MHz multi-noyaux
L’objectif de cette opération est de disposer d’un équipement permettant de mettre en œuvre des études structurales sur des molécules organiques de synthèse préparées en faibles quantités et faisant l’objet de travaux de recherche fondamentale ou appliquée dans le Pôle chimie Balard. Ce spectromètre devra permettre de travailler sur une très large gamme de noyaux actifs en RMN couramment ciblés pour des analyses de composés en solution (H, 13C, 19F, 31P, 15N, …) en étant doté de sondes liquides spécifiques. Les analyses mono- et multi-dimensionnelles doivent pouvoir être réalisées afin de couvrir tous les aspects des études à venir, tant pour le volet prestations de service que pour le volet recherche.

Nacelle 9 : analyse thermogravimétrique couplé spectromètre de masse
Ce projet d’acquisition d’un appareil d’analyse thermogravimétrique (ATG) couplé à un spectromètre de masse (SM) quadrupolaire a pour but de compléter l’équipement de la nacelle "Analyses Thermiques" de la Plateforme d’Analyse et de Caractérisation (PAC) du Pôle chimie Balard. L’ATG est une technique d’analyse thermique dans laquelle on mesure la variation de masse d’un échantillon en fonction de la température et du temps dans une atmosphère contrôlée (inerte ou réactive). Cependant cette méthode ne donne pas d’information sur la nature des composés émis lors du chauffage de l’échantillon : perte d’eau, de CO, CO2, méthane, monomère… Le couplage à un spectromètre de masse (ATG-SM) permet l’analyse en continu des gaz émis en fonction de la température en même temps que l’on mesure la masse de l’échantillon. Ce type d’instrument permet donc d’attribuer les différentes pertes de masse et de comprendre les réactions chimiques mises en jeu lors du chauffage de l’échantillon.

Nacelle 11 : Spectromètre de masse haute résolution
Cet instrument permet le couplage avec un système de chromatographie liquide pour des mesures de masse précises en LC/MS et LC/MS/MS à haute résolution. Ce projet vise au renouvellement d’un appareillage (HPLC/QqTof datant de 2001), ainsi qu’à l’augmentation du potentiel technique existant (la spectrométrie de masse haute résolution). La précision de mesure et la détermination de la formule élémentaire pourront se faire non seulement sur l’ion moléculaire mais aussi sur les ions fragments en MS/MS assurant une meilleure identification des éléments structuraux des molécules étudiées, étapes primordiales en caractérisation structurale de molécules organiques de synthèse ou naturelles.